Actualités

Mwp09265

Les Lions redémarrent

Date : 07/01/2023
Rencontre : LHC / Avignon
Lieu : Patinoire Charlemagne
Score final : 6-3
(2-2) / (2-1) / (2-0)


Le leader contre son dauphin ! Voilà l’affiche qui était proposée ce samedi soir au public de
Charlemagne, venu encore une fois nombreux pour soutenir les Lions. Défaits par Toulon juste avant
les fêtes, malgré une avance de quatre buts à la fin de la deuxième période, les joueurs de
Damien Raux avaient des choses à prouver face à une redoutable équipe d’Avignon.


Un match serré


D’emblée, les Lions jouent à se faire peur. Après à peine deux minutes de jeu, les Castors ouvrent le
score par Janny sur leur première incursion dans le camp lyonnais (2’14 », 0-1). Heureusement, Andrei
Smirnov, la nouvelle recrue des Lions, égalise dès l’engagement, après un joli numéro en solitaire
(2’53 », 1-1). Le match est assez équilibré dans les premières minutes et les visiteurs donnent du fil à
retordre aux Lyonnais chaque fois qu’ils passent la ligne bleue. C’est d’ailleurs sur une attaque rapide
des visiteurs que les Lions vont à nouveau se faire piéger par Janny, qui marque de près (9’26 », 1-2).
Ce deuxième but adverse semble réveiller les Lions qui mettent plus de rythme et Kuhla est tout près
d’égaliser, mais Guimonneau remporte brillamment le face-à-face. Qu’à cela ne tienne, l’attaquant
lyonnais ne lâche pas le morceau et égalise en force, alors que les Lions sont en supériorité
numérique (11’45 », 2-2). Il passe ensuite à quelques centimètres du doublé, tout comme Smirnov,
mais les deux attaquants sont éconduits par Guimonneau. Le gardien vauclusien se montre très
solide à plusieurs reprises devant les attaquants lyonnais alors que son équipe rencontre des
difficultés à sortir de sa zone défensive. De l’autre côté, bien que peu sollicité, Clément Ginier se
montre vif deux fois de suite, à bout portant, devant Henry. Les Lions terminent la première période
en infériorité numérique et à la sirène, le score est de 2-2.


Des Lions à réaction


Les Lions attaquent fort le deuxième tiers, ils campent dans la moitié de terrain des Castors et les
font souffrir. Il ne manque qu’un peu d’adresse ou de chance pour qu’ils passent devant. Mais
comme le chante si bien le public, à force de pousser ça va rentrer ! Il faut pour cela un nouvel
exploit individuel de Smirnov, qui récupère le palet dans son camp avant de remonter la totalité du
terrain et de terminer en force, sous la barre du gardien avignonnais (25’55 », 3-2). Un but de grande
classe ! Les Lions dominent les débats, mais vont être surpris à nouveau par des visiteurs qui ne
lâchent pas l’affaire. Sur l’une des leurs rares incursions dans cette deuxième période, les Castors
vont recoller par Henry (28’56 », 3-3). Tout est à refaire pour les Lions qui avaient la maitrise du
match. Heureusement, les visiteurs sont indisciplinés et les Gones sont efficaces en supériorité
numérique. Après plusieurs tentatives infructueuses, Kubovcik parvient enfin à tromper Guimonneau
(35’57 », 4-3). La fin de la période est à l’avantage des Lions, mais ils ne trouveront pas une nouvelle
fois l’ouverture, et rentreront au vestiaire avec ce petit but d’avance.


Le barrage des Castors s’effondre

La troisième période commence bien pour les Lions qui font le break d’entrée grâce à Lamothe, avec
un peu de réussite (41’14 », 5-3) ! Ce but agit comme un soulagement pour toute la patinoire
Charlemagne. Les Gones peuvent alors se contenter de défendre, malgré du déchet puisque les
pénalités s’enchainent un peu trop rapidement. Heureusement, Clément Ginier est bien dans son
match et s’interpose à plusieurs reprises devant Besson, Jahant ou encore Henry, pour préserver
l’avantage des siens. Au moment d’entrer dans les 10 dernières minutes, les Lions remettent un coup
d’accélérateur qui laissera définitivement les visiteurs sur place, eux qui commencent à montrer des
signes de fatigue. Carrichon et Baravaglio lancent une belle attaque qui verra le dernier conclure
joliment après avoir soigneusement évité son défenseur (52’23 », 6-3). Malgré quelques situations
intéressantes, plus rien ne sera marqué et les Lyonnais sortent vainqueurs de ce choc.
Les Lions ont soufflé le chaud et le froid dans ce match de haut de tableau, mais ils s’imposent
finalement assez logiquement face à des Castors qui auront lâché en troisième période. À la faveur
de cette victoire, les Gones reprennent de l’avance en tête du classement du groupe D alors qu’un
double déplacement important se profile, à Toulon, puis à Nice.

Ecrit par Vincent Grépinet

Photos par Mathieu Weingaertner

Dernières actus