Actualités

Photo (541)

La première des premières…

Date : 25/09/2021


Rencontre : LHC / Dijon


Lieu : Patinoire Charlemagne


Score final : 3-2


(0-1) / ( 2-1) / (1-0)

Un nouveau départ


C’est le retour du hockey à Lyon et c’est un immense bonheur de retrouver les Lions sur la glace de
Charlemagne ! Il n’y a pas si longtemps, l’affiche de ce samedi soir, entre Lyon et Dijon, aurait eu
pleinement sa place en Ligue Magnus, mais le sport est parfois cruel et c’est en D3 que nous
retrouvons ces deux anciennes places fortes du hockey hexagonal.

Le réalisme dijonnais


Le début de match est équilibré mais les Lions sont les plus menaçants. Le gardien dijonnais est
vigilant et parvient à éloigner plusieurs fois le danger. Le rythme accélère petit à petit et Romain
Ginier est à deux doigts d’ouvrir le score pour les Lions mais l’arrière-garde des Ducs s’en sort de
justesse. Dans la foulée, Sidney David-Thivent sort le grand jeu sur un tir dijonnais et maintient les
Gones dans le match. Après avoir passé deux minutes en infériorité numérique à défendre de façon
héroïque, les Lions repartent à l’attaque et Florian Portier met une nouvelle fois Marcinek à
contribution, toujours sans succès. Puis, à 4 minutes de la fin du premier tiers, alors qu’ils sont en
supériorité numérique, les Lions vont se faire surprendre par des Ducs plutôt discrets jusqu’ici.
Neuwirth s’échappe de la zone neutre avant d’aller battre en face à face le gardien lyonnais de près
(0-1, 16’31 »). À la sirène, le match est serré, mais les Dijonnais ont su être plus efficaces.

« Poussez, poussez, ça va rentrer ! »


Le 2 e tiers se résume à une attaque-défense. Les Lyonnais assiègent la zone offensive et tentent
plusieurs fois leur chance. Malheureusement pour nos Lions, Marcinek est en état de grâce et fait
des miracles, que ce soit avec la mitaine, les jambières ou la crosse, devant Portier, Filippi ou encore
Ginier. Les supporters donnent de la voix en tribune et leur volonté va finalement être exaucée. En
supériorité numérique, les Lyonnais travaillent sur la droite de la cage adverse avant que le palet ne
revienne sur Aloïs Franzino qui envoie un lancer croisé vers la cage dijonnaise. Le gardien est surpris
et les Lyonnais égalisent ! (1-1, 30’48 »). On pense les Lions enfin lancés, mais sur l’engagement les
Ducs bénéficient d’un lancer de pénalité transformé par Novotny (1-2, 31’08 »). Heureusement, nos
jeunes lyonnais ont de la ressource et parviennent de nouveau à égaliser. Frédéric Figon
accompagne le palet depuis la zone neutre et fonce vers la cage dijonnaise. En zone offensive, le
capitaine lyonnais ne se pose pas de questions et propulse la rondelle dans les cages de Marcinek (2-
2, 32’15 »). Les Lyonnais semblent avoir pris l’ascendant.

Une fin de match tendue


La 3 e période est un duel de gardiens. Marcinek poursuit sa performance en s’imposant avec autorité
devant Portier, Baravaglio et Carrichon. Dans la cage d’en face, Sidney David-Thivent sort le grand
jeu plusieurs fois devant Alexandra, Novotny et Barbary et maintient les Lions dans le match. Les
Dijonnais sortent un peu plus et le palet va d’un côté à l’autre. Plus le temps passe et plus il est
difficile d’imaginer l’issue du match. Le jeu se durcit, les pénalités pleuvent et chaque équipe a ses

temps forts. C’est finalement en powerplay que les Lions vont prendre un avantage définitif. Les
Gones font tourner la rondelle en zone offensive et Florian Portier, en position idéale plein axe,
envoie un missile dans la cage du gardien des Ducs (3-2, 58’03 »). Le match se termine sur une ultime
offensive dijonnaise bien maîtrisée par les locaux.
Les Lions remportent une victoire méritée dans un match tendu mais spectaculaire pour cette
première journée du championnat de D3. Les Gones ont pris leur temps pour faire la différence alors
que le match était mal engagé. À voir la joie des joueurs et leur communion avec les 1200 supporters
présents dans les gradins de Charlemagne à la fin du match, pas de doute, le hockey est bel et bien
de retour à Lyon.

Ecrit par Vincent Grepinet

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin