Actualités

Lhc dammarie (303)

Et 3 qui font 12 !

Rencontre : LHC / Metz

Score final :

(0-0) / (2-0) / (1-0)

Il était temps ! Cela fait une éternité que l’on attendait le retour des Lions à Charlemagne, c’est maintenant chose faite ! Déjà qualifiés pour les play-offs qui commenceront le mois prochain, les Lyonnais ont encore 3 matchs à jouer et cette série commençait samedi soir par une rencontre face à Metz, un adversaire qui n’a pas encore assuré sa présence en séries éliminatoires. Le match aller entre ces deux formations avait marqué un vrai tournant pour les Lions qui s’étaient imposés en prolongation en Lorraine. On connait la suite, les Gones sont invaincus depuis puisqu’ils comptent 11 victoires en 11 matchs joués et espèrent terminer la saison régulière de la meilleure des manières avant que les choses sérieuses ne commencent.

Des Lions en manque de rythme

Les Lions bénéficient d’une supériorité numérique d’entrée de jeu mais peinent à se montrer dangereux. À l’inverse des Graoullys qui font passer un frisson dans la patinoire après un tir sur le poteau et des lancers précis, bien captés cependant par Luke Bonello. Le temps passe et les Lions, toujours bien contenus par les Graoullys, ont des difficultés à mettre leur jeu en place même si Robert, Ginier et Petrozzi font tout à tour briller le gardien messin. Le match tarde à s’emballer. Entre imprécisions techniques, manque de vitesse et mauvais déplacements, les deux équipes rentrent au vestiaire sur un score nul et vierge qui reflète bien cette première période.

De meilleures intentions

Dans le deuxième tiers, les Lions tentent de rectifier le tir en mettant plus de vitesse. Cela déstabilise les Graoullys qui vont donner un coup de main aux Gones. Sur un palet rendu involontairement aux Lions, Martin Kuhla perd un premier face à face avec le gardien messin avant de voir le palet lui revenir. Il envoie un alors un missile sous la barre et ouvre le score (1-0, 23’45 »). Les Lyonnais s’enhardissent et Ginier (après s’être joliment débarrassé du défenseur) et Szelig tentent leur chance mais le gardien s’interpose ! Les Lions campent en zone offensive et passent plusieurs fois tout près d’inscrire le deuxième but, mais Portier, Raux, Franzino ou encore Filippi tombent sur un gardien en état de grâce. Finalement, à force de repousser l’échéance, le dernier rempart des Graoullys va finir par céder. Maxence Dopeux, lancé à droite du but, frappe sur le gardien qui dévie le palet sur la crosse de Voitik. Celui-ci n’a plus qu’à le pousser au fond des filets (2-0, 38’21 ») ! C’est mérité tant les Graoullys sont sous pression depuis le début du tiers et peinent à sortir de leur camp. À la sirène, les Lions semblent avoir creusé un avantage décisif.

La fin des espoirs pour les visiteurs

La troisième période commence de la même façon que la deuxième. Les Lions vont vite vers l’avant face à des Graoullys qui, eux, tentent d’ajouter un peu de dureté dans le jeu pour ralentir les attaques lyonnaises. Les Gones butent toujours sur un gardien solide tandis que les visiteurs gâchent le peu de munitions qu’ils ont par manque de clairvoyance lors de quelques attaques en surnombre. Finalement, les Gones ne vont pas avoir besoin de trop forcer pour corser l’addition. Robert trompe Eriksson de près pour marquer son deuxième point de la soirée (3-0, 47’22 »). Les Lions desserrent un peu l’étreinte et les Messins se créent quelques opportunités que Luke Bonello gère sans paniquer. À 7 minutes de la fin, l’intensité redescend et Metz demande un temps mort pour établir un stratégie lui permettant de revenir au score alors que les Lions sont en infériorité numérique. Heureusement, les Lions tiennent le choc et tuent la pénalité avec sérieux. Le temps s’écoule et les Lions gèrent le match jusqu’à la sirène qui vient célébrer leur douzième victoire en douze matchs !

Les Lyonnais s’imposent une nouvelle fois face à de valeureux Messins qui auront tenu en échec les locaux pendant un tiers. Les Gones peuvent maintenant préparer tranquillement le match face à Dijon, leur dauphin, la semaine prochaine afin de maintenir leur invincibilité dans cette poule C. Rendez-vous à Charlemagne le 19 février prochain à Charlemagne pour le dernier match de la saison régulière face à Luxembourg, bon dernier de la poule.

Ecrit par: Vincent Grepinet

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin