Actualités

Mwp03835

Les Lions en contrôle

Date : 29/10/2022
Rencontre : LHC / Nîmes
Lieu : Patinoire Charlemagne
Score final : 5-0
(2-0) / (1-0) / (2-0)

Ce samedi 29 octobre, les Lions étaient de retour à Charlemagne avec une deuxième victoire dans
leurs bagages, arrachée la semaine passée à Villard-de-Lans. Ils visaient alors la passe de trois face à
une autre équipe redoutable et invaincue, les Krokos de Nîmes. Un match qui s’annonçait tendu et
disputé, d’autant qu’en cas de victoire, les Lions pouvaient prendre seuls les commandes de la poule
D devant leur adversaire du soir


Les Lions en contrôle


Les Gones sont d’emblée sous pression et subissent une première pénalité au bout de 40 secondes.
Heureusement, Clément Ginier et le poteau repoussent les premières tentatives adverses. Puis les
Lions rentrent dans le match. Voitik à bout portant, sur une passe de Dopeux, pense ouvrir le score,
mais son tir passe juste à côté ! Qu’à cela ne tienne, dans la foulée, la défense nîmoise tergiverse et
Kubovcik en profite pour s’emparer de la rondelle avant d’éliminer le gardien et de marquer dans le
but vide (1-0, 4’31 »). Les Lions sont de plus en plus dangereux, Lamothe, Guennelon ou encore Filippi
tentent leur chance de loin, mais Sedlacek repousse. Les Krokos, qui avaient bien commencé le
match, manquent de solutions, même en supériorité numérique. Les Lions sont nettement au-dessus
et jouent les coups à fond. Martin Kuhla travaille derrière la cage des Krokos puis trouve Kubovcik
plein axe qui trompe en force Sedlacek (2-0, 12’15 »). Dans les secondes qui suivent, Filippi et Petrozzi
se procurent deux grosses occasions que le gardien repousse difficilement ! De l’autre côté, les
visiteurs proposent une timide réaction par l’intermédiaire de Rossignol, mais Ginier est sur la
trajectoire. Les Gones se créent encore quelques situations en fin de période, sans succès. À la
première pause, les Lions sont devant, sans forcer.


Les Gones se détachent


Les Lions commencent bien la deuxième période, avec du rythme et des lancers. Sur l’un d’eux,
Estienne est tout près d’aggraver le score, mais Sedlacek est bien présent. Attention néanmoins, car
les locaux sont souvent pénalisés et subissent par moment les assauts des visiteurs, heureusement
que ceux-ci sont maladroits et mettent rarement en danger le dernier rempart des Lions. Marcialis
tire à bout portant, mais trouve Ginier sur sa route ! Ouf ! Puis, en infériorité numérique, Mauffrey se
présente seul devant Ginier, mais le gardien remporte brillamment le duel ! Les Lions reprennent leur
marche en avant avec Petrozzi et Kuhla qui envoient des missiles vers la cage de Sedlacek, mais celui-
ci parvient à repousser ! Kysilka et Dopeux se créent également des occasions, mais ça ne rentre
toujours pas. Clément Ginier, lui, poursuit son sans-faute et aimante les palets adverses, le gardien
lyonnais est impressionnant. Finalement, à force de pousser, les Lyonnais vont concrétiser leur
domination. Lancé magnifiquement par Kubovcik, Kuhla file seul au but et trompe Sedlacek en force
d’un tir rasant (3-0, 38’43 ») ! Il aura mis du temps à arriver, mais ce but est mérité pour les Lions qui
n’ont jamais montré de faiblesses dans ce deuxième tiers. À la sirène, l’écart semble définitif tant
l’adversaire a du mal à exister.

Des visiteurs sans solutions


En tout début de troisième période, Ginier réalise une double parade devant Mouchrif et Marcialis.
Contrariés, les visiteurs durcissent les contacts et y vont gaiement. Mais les Lions restent dans le
match et dominent toujours autant malgré la multiplication des pénalités distribuées par des arbitres
qui commencent à avoir du mal à maîtriser les débats. Chaque fois que les Lyonnais peuvent poser
leur jeu, ils sont tranchants. Ainsi, Filippi, Estienne et Kuhla tentent leur chance tour à tour, sans
succès. C’est finalement le dernier cité qui parvient à tromper le gardien nîmois d’un tir sous la barre
alors qu’il est en position excentrée (4-0, 47’23 »). Les Krokos n’y sont plus et les Lions déroulent. Les
lancers pleuvent sur la cage de Sedlacek qui intervient comme il peut. Les Krokos, quasiment
inoffensifs depuis le début du match, n’ont plus rien à perdre et décident de pourrir le match avec un
enchaînement de vilaines fautes. Mission réussie cette fois-ci pour les visiteurs, puisqu’ils arrivent à
faire éclater une bagarre générale. Quatre joueurs de chaque équipe sont envoyés au cachot. Dès
lors, le match perd de son intérêt, mais les Lions vont quand même creuser l’écart par Kysilka sur une
contre-attaque jouée très rapidement (5-0, 55’08 »). Les Lions terminent tranquillement et Ginier
parvient à garder sa cage inviolée pour la première fois de la saison, une belle récompense pour celui
qui livre des performances très solides depuis le début de la saison.


Les Lions s’imposent de façon autoritaire et n’auront laissé que des miettes à leur adversaire, il est
vrai assez décevant. Les Gones volent la première place de la poule D aux Krokos, mais les deux
équipes se retrouveront dès la semaine prochaine en terre nîmoise pour un match retour qui promet
face à des nîmois revanchards. Pour revoir les Lions à Charlemagne, il faudra attendre le 19
novembre prochain et la réception de Nice II.

Ecrit par Vincent Grépinet

Photos : Mathieu Weingaertner

Dernières actus